Comment refaire un sol sur anciennes tomettes

En rénovation il très courant de trouver des sols instables, il n’est pas toujours possible de les casser pour refaire une chape et un sol fini, le plus simple et plus rapide reste donc une finissions au ragréage, qui permets un léger redressement et un lissage parfait avant de poser un produit de finition.

Dans mon présent chantier, j’ai trouvé un sol avec des tommettes, qui sont en mauvais etat pour pouvoir les récupérer, d’un autre coté le délais de réfection est trop court (locataire en attente) permettant de casser et refaire un sol avec chape.

Donc la solution la plus rapide reste la récupération du sol existant, mais ce n’est pas tache facile car les tomettes ne sont pas trop stables, et les produits basés sur le ciment se décollent des tommettes au bout de quelques années.

Comme je ne veux pas prendre des risques, je gratte tous ce qui s’enlève avant d’aspirer, ensuite le recouvre mes tommettes avec un produit d’accrochage, compatible avec le ragréage (généralement la même marque).

Une couche bien uniforme, au rouleau ou a la brosse, inutile de laisser une grosse couche, il faut simplement créer une couche fine de manière a avoir un film sur toute la surface.

preparer solIl est primordial de respecter le temps de séchage, pour ma part je laisse au moins 12H. Puis ensuite je passe au ragréage, mais pas n’importe lequel, un ragréage fibré est le seul qui garanti un résultat fiable dans le temps.

Pour ma part j’utilise de la très haute qualité, comme je ne fais que des petites surfaces je peux mes permettre, si j’avais des grandes quantités a faire, il est possible que je me contenterais d’un produit de milieu de gamme.melanger ragréageIl ne faut pas oublier de charger quelques millimètres au minimum, (je dirais que 4 a 5mm c’est l’idéale) car 1 ou 2 mm sont insuffisants pour garantir une bonne tenue dans le temps.

etaler ragréageJe ne vais pas détailler ici comment étaler le ragréage, mais a l’aide d’une lisseuse il faut l’aider a s’étaler de manière la plus fluide possible afin de ne pas avoir des marques de recouvrement, puis il ne faut pas oublier qu’un ragréage se fait de manière continue et uniforme, on commence et on termine la plus rapidement possible.

Une fois toutes ces étapes accomplies, on se retrouve avec un sol lisse et propre, qui permettras de poser le revêtement de notre choix.

Le bricoleur

De Le bricoleur

J'ai pas toujours raison mais j'ai rarement tort. Je ne parle pas aux cons! Çà les instruit... On n'est pas en cours de Français ici! Montrez-moi les erreurs mais sans m'agresser.

4 réflexions sur “Comment refaire un sol sur anciennes tomettes”

  1. le plus simple parquet clipsable par dessus, car refaire un carrelage sur une chappe maigre c est trés risqué avec le poids ca fissure ou cela casse

    • Bonjour.
      Merci de ton commentaire
      En réalité ici il s’agissait d’une cuisine, du coup j’avais posé des lames vinyle clipsables et souples, imitation parquet.

    • Bonjour qualux, merci de ton commentaire.

      Ici c’est pas vraiment des tomettes, les carreaux sont carrés et sont en très mauvais état, crois moi que a la revente t’aurais même pas de quoi te payer un sandwich a midi.

      Les tomettes qui valent le coup d’être démontés sont rares, d’autres sont passés bien avant notre arrivée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.