Exemple de distribution de plomberie multicouche

On parle souvent dans les forums de discussion des distributions de plomberie et chauffage sous les chapes et même intégrés dans le dalles porteuses.

Je partage ici un exemple de distribution de plomberie eau chaude et froide ainsi que les évacuations.

Il s’agit d’une installation complète, cuisine, salle de bains et WC, le tout en réseau piquage avec des raccords radial.

Distribution de type piquage

Dans un cas comme celui-ci, si j’avais la liberté de choisir, j’aurais opté pour une distribution principale sous chape, mais on a pas toujours la liberté de choisir.

N’ayant pas la possibilité de passer sous les chapes en réseau de type hydrocablé, la seul option est de passer dans le faux plafond. Oui les raccords sertis sont acceptés dans les faux plafonds et gaines techniques.

Il faut savoir qu’il est strictement interdit de percer les poutrelles de maintien du plancher, ce qui ne laisse pas beaucoup d’options pour fixer la tuyauterie.

Distribution de type piquage

Dans ce type de cas, la préoccupation principale sur les piquages, est déjà de tomber pile poil a l’intérieur des cloisons avec les remontés, or si on se retrouve avec des tuyaux qui sortent du sol en plein milieu de la douche, c’est pas terrible…. Et croyez moi que les côtes sur les plans sont souvent différentes de la réalité.

Pour les distributions de type pieuvre

Contrairement a la distribution piquage, les distributions pieuvre, centralisent touts les raccords a un seul endroit avec des lignes entières entre la distribution et le point d’eau.

Distribution pieuvre

Pour les sorties de cloison

Pour réaliser des sorties de cloisons dans les règles de l’art il faudrait utiliser des raccords spécifiques au sorties de cloisons, dont je montre ici un exemple vue de face et vue depuis l’intérieur de la cloison.

Sorties de cloisons avec raccords dédiés

Toutefois ce genre de raccords coute la bagatelle de 40€ TTc dans le magasin ou je me fourni et je dois dire que lé résultat finale n’est pas de meilleurs pour les raisons suivantes.

  • Il crée une sur-épaisseur a l’emplacement de la sorties de cloison
  • Si on ne pose pas de faïence la platine reste visible et c’est moche
  • Je n’aime pas les vis qui maintiennent le raccord en cas de pose de faïence ça oblige a limer le carreau derrière.
  • Malgré les 8 vis de fixation, la platine bouge toujours

Pour toutes ces raisons je prefere les sorties de cloisons bricolés par mes soins

Vu que les tuyaux remontent dans le cloisons, et ressortent seulement aux poins de raccordement des robinets, moi j’utilise des appliques, donc je suis dans la nécessité de poser des planches dans la cloison.

Il ne faut pas oublier que ces planche doivent être fixés du coté de la plaque de plâtre, de manière a fixer la plaque sur la planche et pas l’inverse car ça ne tiendrais pas.

Dans ce genre de cas il est aussi possible de poser une planche en bois en position horizontale et la fixer sur les montants.

Croyez-le oui ou non, mais très peu de particuliers sont en mesure de réaliser une telle installation, car seulement la pince coute déjà plus de 1000€ et seulement ce type de raccords nous garanti une durabilité et et fiabilité permettant d’être encastrés.

Mise a jour du 10/05/2017

Ajout d’une image de transformation d’appliques multicouche en sorties de cloison, dans un montage demi-style. Les tuyaux passent forcément devant l’isolation.

Une structure adapté a la pose est façonné avec un liteau et une planche permettant d’avoir la profondeur optimale pour que l’applique reste bien affleuré avec la plaque de plâtre.

Second exemple sur cloison

Alimentation d’une douche et d’une baignoire avec une cloison entre le deux, sorties de cloison doubles et indépendantes.

Dans ce cas précis j’ai procédé de la manière suivante.

  1. J’ai posé la planche du haut en premier, et je l’ai fixé sur les montants mais j’ai aussi fixé la plaque opposé sur cette planche.
  2. J’ai tracé mes sorties du haut (douche)  j’ai serti  les raccords sur le tuyaux puis j’ai fixé les raccords sur la planche
  3. J’ai tracé les sorties de baignoire et j’ai percé des trous de scie cloche dans la plaque déjà posé.
  4. J’ai serti les pièces sur le tuyaux en prenant soin de garder l’emplacement définitif.
  5. J’ai fixé les raccords sur la planche (j’ai du écarter le tuyaux de la cloison pour y arriver)
  6. J’ai présenté la planche en place et je suis allé de l’autre coté de la cloison pour visser mes raccords excentriques et un robinet provisoire en position finale.
  7. Enfin j’ai fixé la planche sur le montants afin de garder la position finale.
  8. Enfin j’ai remis la laine de verre et j’ai posé ma plaque finale qui j’ai vissé normalement sur les montants et sur la planche.
second exemple de sorties de cloisons

N’hésitez pas a commenter ou a passer au forum pour en discuter sur le sujet et poster des images.

Petit plombier

De Petit plombier

Plombier de métier depuis 25 ans. Grandes notions de bricolage sur autres sujets de la rénovation.

9 réflexions sur “Exemple de distribution de plomberie multicouche”

  1. Bonsoir. Je suis tombé par hasard sur votre page en faisant une recherche, et je me permet de vous apporter une précision concernant les platines Robifix (je suis plombier) : après expansion des chevilles molly fournies, qui sont a glisser APRES avoir plaqué la platine contre la cloison, il faut retirer les vis. Ce sont les collerettes des chevilles et leur expansion qui tiennent la platine, et non les vis qui sont inutiles. Cela évite la sur-épaisseur due aux vis 🙂

  2. Bonjour,

    je fais refaire ma salle de bain complètement par un entrepreneur et je cherche des informations et votre site me semble parler du même sujet. Peut-être pourriez-vous m’aider? L’entrepreneur, comme prévu, a tout détruit (sol, mur, il ne reste que la brique) et me dit maintenant que les tuyaux d’eau chaude/froide qui passaient auparavant par le sol, ça ne se fait plus et qu’il serait préférable de faire passer cela par les murs. Mais pour faire passer cela par les murs, il faut que je paye un supplément (car cela demande plus de matériel). Si je refuse et que je fais passer ça par le sol, il veut que je signe un papier disant que je ne me retournerai pas contre lui s’il y a un problème.

    Je suis une femme seule qui ne s’y connait absolument pas. A-t-il raison? Y-a-t-il plus de risques en passant par le sol que par le mur?

    Merci d’avance et bonne journée

    • Bien c’est une très bonne question, les passages au sol sont bel et bien autorisés, en conséquence dans les murs, les parties encastrés doivent être verticales et limité a la hauteur d’alimentation des appareils.
      Il est interdit de passer en encastré horizontalement ou en diagonale.
      Les soudures et raccordements mécaniques restent interdits en encastré quelle que soit la situation.

  3. Les prix des appliques multicouches pour cloisons sont vraiment exorbitants alors que la pose sur vous présentez ici à l’avantage de coûter 6 à 7 fois moins cher. Pourriez vous m’indiquer comment vous avez fixé ces planches à l’intérieur de la cloison ?
    Merci.

    • Bonjour. merci de vote commentaire. ☺
      Normalement pour les installations encastrés et plus particulièrement dans le cloisons, on pose toujours les plaques de platre sur un coté, puis on passe les tuyaux, puis on ferme la cloison.

      Donc les planches que vous voyez dedans sont fixés du coté opposé avec de vis placo.
      Mais d’autres configurations sont possibles.
      Cet exemple est fait avec des appliques car on ne trouve pas des sorties de cloison pour tuyaux de 16/20 dans la marque des raccords que j’utilise.

      • Bonjour,

        Je n’avais même pas remarqué que ce post avait presque 10 ans mais peu importe, je constate que vous êtes bien actif ! Je vais poser une partie de mes sorties de cloisons avec des appliques de ce type mais je pensais justement procéder de la sorte. Seulement, en se fixant sur la face intérieure de la plaque de placo, la vis va ressortir de l’autre côté, non ? La seule solution à laquelle je pense pour éviter de percer le placo, c’est de passer un tasseau d’une largeur égale à la distance entre deux montants et de le visser en même temps que les plaques du premier côté, ensuite, il suffit de se visser dessus puis faire des trous à la scie cloche dans les plaques qui viendront en face des appliques multicouche. Je ne sais pas si ce que je raconte est très clair mais…

    • Bonjour.
      Je viens de mettre la page a jour. j’ai ajouté un second exemple, avec une structure en bois fixé sur l’ossature métallique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.